Ancre

Qu’est-ce qu’un texte d’ancrage (ou ancre) ?

Si vous êtes dans le monde du référencement, vous savez sûrement combien il est important de générer des liens vers les pages de votre site web. Mais il ne s’agit pas seulement d’établir des liens, il faut aussi les optimiser pour obtenir un impact positif maximal. Et l’un des facteurs clés pour cela est le texte d’ancrage.

Qu’est-ce qu’un texte d’ancrage et quels en sont les types ?

Le texte d’ancrage est le texte qui est affiché sur un lien. Il s’agit généralement d’une sorte de description de ce que nous allons trouver sur la page d’accueil ou d’un appel à l’action du type « cliquez ici ». Sa principale fonction est donc de guider l’utilisateur sur l’action qu’il doit effectuer ou sur le contenu qu’il va trouver en cliquant.

Dans le code HTML de la page, le texte d’ancrage passerait entre les balises de lien, comme ceci

<a href= »https://www.imgpublic.com »>Site web d’ImgPublic<a>

Ce qui est en gras est le texte d’ancrage.

De nombreux types de textes d’ancrage peuvent être réalisés, et il n’existe pas de classification officielle. Mais pour être clair sur un plan pratique, nous pouvons distinguer les différentes catégories :

  • URL du site : le texte d’ancrage est soit identique à l’URL du site, soit une version simplifiée de celui-ci. Exemple : www.cyberclick.es
  • Branded : le texte d’ancrage utilise le nom de domaine. Exemple : Cyberclick.
  • Mot-clé exact : le texte d’ancrage est le mot-clé que nous voulons positionner sur la page cible. Exemple : agence de marketing numérique.
  • Composé : le texte d’ancrage contient une combinaison de mots-clés, ou un mot-clé et le nom de la marque. Exemple : articles de marketing numérique sur Cyberclick.
  • Titre de la page : le texte de l’ancre correspond au titre de la page d’accueil. Exemple : Img Public – marketing en ligne, publicité numérique, marketing par courriel, SEM, publicités sociales, contenu de marque.
  • Générique ou non optimisé : le texte d’ancrage ne fournit pas d’informations sur le contenu de la page. Exemple : cliquez ici.
  • Image : le texte d’ancrage n’est pas un texte, mais une image qui nous amène à la page de destination lorsque nous cliquons.

Comment optimiser le texte d’ancrage ?

À première vue, il pourrait sembler que la stratégie optimale consiste à s’assurer que tous les textes d’ancrage des liens vers notre site web contiennent le mot-clé exact. Mais ce serait une erreur, car Google considère que cela n’offre pas une bonne expérience à l’utilisateur et le pénalise donc.

En fin de compte, la meilleure stratégie consiste, dans la plupart des cas, à combiner différents types de texte d’ancrage d’une manière qui semble naturelle. Vous pouvez également prendre note de ces recommandations :

  • Examinez vos concurrents directs, voyez quels types de texte d’ancrage ils utilisent et essayez de déterminer s’il existe un modèle.
  • Essayez de générer une valeur utilisateur dans chaque texte d’ancrage. Avec ses différents changements d’algorithmes, Google cherche toujours à améliorer l’expérience de l’utilisateur, nous devons donc toujours garder cela à l’esprit.
  • N’utilisez pas de textes d’ancrage trop longs.